ÉDITIONS DU BOIS-DE-COULONGE

Accueil    Publications    Profil de l'entreprise



Quelques descendants
de Jean Leclerc dit Lafleur,
 Originaire de Dieppe en France

 Drapeau de la FranceDrapeau du Québec
Rédigé par Louis-Roméo Leclerc vers 1940


Retranscription du texte original
effectuée par Johanne Leclerc, nièce de Louis
Mise à jour effectuée par Richard Leclerc,
neveu de Johanne

 

De Jean à Catherine Leclerc

Un des premiers habitants de l'île d'Orléans fut Jean Leclerc dit Lafleur (1635- vers 1680). En 1657, il se marie en France à Marie Blanquet (1631-1709). En 1662, il est censitaire sur une terre de huit arpents de front dans l’arrière-arrière fief de La-Chevalerie, qui a été concédé l’année précédente par Sieur Charles de Lauzon de Charny (vers 1629-1689) aux frères Jean Juchereau de la Ferté (vers 1620-1685) et Nicolas Juchereau de Saint-Denis (vers 1627-1692).

La flèche jaune apposée à la figure 1 indique la limite Est du lot de Jean. Aujourd'hui, le pont de l’Île-d’Orléans pointe vers sa terre. Ce territoire fait partie de ce que l'on appelle alors l’arrière-arrière fief de La-Chevalerie. À cette époque, les habitants versent au possesseur du fief une redevance en grains, qui à son tour paye le Seigneur, lequel est le vrai propriétaire foncier.

Figure 1 : Photographie du lot de Jean Leclerc, vers 1940

 

Tableau 1 : Descendants de Jean à Catherine Leclerc (1657-2015)

Génération

Ancêtre

Mariage

Époux(se)

Lieu d’origine
de l'époux(se)

1

Jean Leclerc
(1635- vers 1680)

1657

Marie Blanquet
(1631-1709)

Ocqueville (France)

2

Adrien Leclerc
(1670-1746)

1694

Geneviève Paradis
(1679-1772)

Saint-Pierre-
de-l’Île-d’Orléans

3

Joseph Leclerc
(1714-1758)

1739

Josephte Bélanger
(1718-1782)

Ange-Gardien

4

Joseph Leclerc
(1745-1826)

1772

Marie-Louise Genest dit Labarre
(1750-1796)

Elle est la sœur de l'épouse du Seigneur Laurent Mauville

Saint-Jean-
de-l’Île-d'Orléans

5

Joseph Leclerc
(vers 1775-18??)

1796

Marguerite
Audet dit Lapointe
(1769-1856)

Saint-Pierre-
de-l’Île-d’Orléans

6

Maurice Leclerc
(1807-1842)

1830

Félicité Paradis
(1800-vers 1865)

Saint-Pierre-
de-l’Île-d’Orléans

7

François Leclerc
(1838-vers 1915)

1864

Rosalie Ferland
(1845-1893)

Saint-Pierre-
de-l’Île-d’Orléans

8

Louis-Philéas Leclerc
(1873-1953)

1897

Léa Frenette
(1869-1954)

Sainte-Croix-de- Lotbinière

9

Louis-Roméo Leclerc
(1898-1966)

Enfant :
Louis-Ernest
 (marié en 1965
à Gloria Simard).
 Ils eurent deux enfants.

1940
(New York)

Ernestine Venière
(1912-1995)

Québec

Sœurs et frères
de Louis-Roméo

André Leclerc
(1899-1964)

1930

Jeanne Gagnon
(1909-1991)

Québec

Juliette
(Sœur Saint-Pierre Marie, Sœur du Bon-Pasteur)

(1900-1943)

     

Jeanne
(Sœur Sainte-Jeanne
de Lorraine,
Sœur du Bon-Pasteur)
(1902-1942)

     

Jules
Enfants : Jacques, Jacqueline et Jean-Guy (jumeaux), Denise

1930

Pauline Couture
(1906-1994)

Québec

Léopold
(1905-19??)
Enfants : Ghislaine (mariée à Claude Papineau) et Daniel

1937

Marguerite Montpetit
(1911-2003)

Montréal

Charles-Henri
(1910-1977)
Enfants : Micheline, mariée à Jacques Labbé : leurs enfants : Stéphane et Éric

1939

Jeannine Blouin
(1913-1989)

Québec

Descendants
d'André Leclerc

10

Michel
(1931-2016)

1967

Gaétane Boudreault
(1928-2017)

Québec 

Mathieu
(1933-2014)

1961

Lucille Gauthier
(1938-….)

Québec

Johanne
(1937-….)

1993

Robert Daigle
(1948-....)

Québec

Descendants de
Mathieu Leclerc

11

Richard
(1963-….)

2007

Kazumi Furukawa
(1971-….)

Chiba (Japon)

Martin
(1967-….)

     

Descendant de
Martin Leclerc

12

Frédérique (Lévesque)
(1997-….)

     

Descendant de
Richard Leclerc

Catherine (2015-….)

 

 

 

 

Les autres descendants de Jean Leclerc et Marie Blanquet

Il y a d'autres Leclerc qui descendent de Jean par ses autres enfants qui sont les frères d'Adrien (1670-1746) et dont les descendants sont nos petits cousins à divers degrés. Notre premier ancêtre est le père de filles qui se marient à des résidants vivant à proximité de la terre ancestrale. Il a un fils nommé Martin (1674-1703), célibataire, qui est un bienfaiteur de l'église Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans. Le 12 octobre 1718, lors de la construction de la nouvelle église, ses cendres sont placées sous l’édifice.

Voici les autres fils de Jean et, par conséquent, les frères de notre second ancêtre Adrien, qui est le plus jeune des trois garçons. Pierre Leclerc (1659-1736) se marie en 1690 à Élisabeth-Isabelle Rondeau (1670-1746). De lui descendent les Leclerc de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans, de Saint-Vallier et d'autres régions. Il eut quatorze enfants.

Jean-Charles Leclerc (1668-1749), marié en 1686 à Sainte-Famille à Marguerite Boucher (1678-1742) fut la branche des Leclerc établis dans la région du pont de l’Île-d’Orléans, laquelle constitue notre terre ancestrale. Ferdinand et son fils Jean sont de cette lignée. Nous descendons aussi de Jean-Charles du côté féminin des Ferland.

Par les mariages croisés, pratiquement tous les résidents de l'île d’Orléans sont cousins plus ou moins éloignés.

Nous descendons des Ruel par le côté maternel des Lajeunesse de Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans.

Jean Leclerc eut trois filles qui se sont mariées :

1-     Marguerite (1660-1729) se marie en 1677 à Clément Ruel (vers 1646-1709) né à Saint-Paul de Paris et habitant d’une terre proche de la famille Leclerc. Ce furent les ancêtres de tous les Ruel de la région.

2-     Anne (1664-1699) mariée en 1680 à Jacques Bouffard (vers 1655-1727), qui réside à Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans sont les ancêtres de tous les Bouffard, dont certains seront pilotes sur le fleuve Saint-Laurent. Bouffard est originaire de Rouen (Haute-Normandie) en France.

3-     Marie-Madeleine (1672-1702) se marie en 1691 à René Pelletier (1665-1732), habitant, dont la terre est dans le même fief que celui des Leclerc.

Plusieurs de nos ancêtres féminins venaient de Sainte-Famille. Certaines sont devenues religieuses.

En 1781, le Seigneur Laurent Mauvide (1740-1792) marie Anne Genest (1756-1833). Un de nos ancêtres, le second des trois Joseph Leclerc (1745-1826), est leur beau-frère, car il marie Marie-Louise Genest (1750-1796), la sœur d'Anne en 1772. Ils sont les grands-parents de Maurice Leclerc (1807-1842). Maurice connut une mort tragique. Sous l’effet de l’alcool, il est trouvé mort gelé sur la terre d'Édouard Bonneau le 7 décembre 1842. Il n'avait que 35 ans. Le Coroner effectue deux enquêtes avec exhumation.

À cette présente souche des Leclerc appartiennent aussi les descendants de Georges marié à Marie Laberge. De cette union naissent huit enfants : Joseph, Jacques, Augustin, Adéline, Elzire, Philomène, Marie et Angèle.

Isidore se marie en 1848 à Marguerite Tessier. Ils eurent sept enfants : Siméon-Étienne, Prudent, Honoré, Herméline, Paul, Clément et Pierre.

Autres descendants de Maurice :

Joseph marié en 1855 à Philomène Nadeau

Cléophas marié en 1864 à Marie Brulotte

Julie-Céleste mariée en 1865 à Jean-Baptiste Roberge.

 

François marié en 1864 à Rosalie Ferland (1845-1893). Il est le père de François (1865-1939) (marié en 1890 à Zélia Richard (1866-1918) qui fonde en 1905, avec l’influence et le support financier de son frère Louis-Philéas, qui est confiseur, l’entreprise Biscuits Leclerc dans le quartier Saint-Roch de Québec.

Par plusieurs de ses enfants, nous descendons aussi de Jean Guyon du Buisson (1619-1694) dont le nom est sur le monument dédié à Louis Hébert à Québec. Guyon et Cloutier (un autre de nos ancêtres) sont voisins à Beauport dans le fief du Buisson. Parmi les descendants de Guyon, l’on compte Monseigneur Ignace Bourget (1799-1885), 6e génération, Monseigneur Louis-Philippe-Adélard Langevin (1855-1915), 7e génération, le Cardinal Louis-Nazaire Bégin (1840-1925), 8e génération et Monseigneur Joseph-Thomas Duhamel (1841-1909), 8e génération dans nos petits cousins.

Antoine de Lamothe Cadillac (1658-1730), fondateur de Détroit (Michigan), est l'époux de Marie-Thérèse, 5e enfant de Denis Guyon, et Élizabeth Amiot, une autre descendante de Jean Guyon, est l'épouse de Jean-Baptiste Lemoyne.

 

Tableau 2 : Les autres descendants de Jean Leclerc et Marie Blanquet

Génération

Ancêtre

Mariage

Époux(se)

Lieu d’origine
de l'époux
(se)

1

Jean Leclerc
(1635-vers 1680)

1657

Marie Blanquet
(1631-1709)

France

2

Pierre Leclerc
(1659-1736)

1690

Élisabeth-Isabelle Rondeau
(1670-1746)

Saint-Pierre-
de-l’Île-d’Orléans

3

Jean Leclerc
(1694-1772)

1720

Madeleine Gosselin
(1700-1750)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

4

Jean Leclerc
(1728-1776)

1763

Marie Audet
(1739-1819)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

5

Jean-Baptiste Leclerc
(1773-1833)

1804

Angélique Foucher
(vers 1762-1849)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

6

François Leclerc
(1806-1890)

1834

Marie-Anne Brisson
(1813-1903)

Saint-Michel-de-Bellechasse

7

Édouard Leclerc
(1847-1933)

immigre à Escanaba (Michigan)

1876

Adélaïde
Cinq-Mars
(1844-1922)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

avec lui, sa sœur :
Eulalie Leclerc

(1843-1912)

 

Zotique Brisson
(1844-1912)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

et son frère Pierre Leclerc
(1845-19??)
qui s’est établi à Duluth
(Minnesota)

1868

Marie-Delphine Godbout
(vers 1845-19??)

Saint-Laurent-de- l’Île-d'Orléans

  

Influences étrangères

Parmi nos ancêtres du côté des Ferland, il eut un Espagnol André Robidoux (vers 1647-1678), de Burgos en Espagne. Il se marie en 1667 à Québec.

Le seul autre sang non français vient du côté Lajeunesse (côté de ma mère Léa Frenette) dans la personne d'Abraham Martin, dit l'Écossais (1589-1664), pilote royal et avec Guillaume Couillard (1591-1663) et Louis Hébert (1575-1627), l'un des trois gros propriétaires terriens de Québec. Il donne son nom à la côte et aux plaines d'Abraham à Québec. C’est un de nos ancêtres directs.

Les descendants de Jean Leclerc des États-Unis

À part moi (Roméo Leclerc), qui immigre aux États-Unis dans les années 1930, il existe deux vieilles souches implantées dans le Midwest étatsunien. L'une est établie depuis le début du 18e siècle. Celle-ci s’est établie à Portage des Sioux (Missouri) et son ancêtre est Adrien, tout comme nous.

Tableau 3 : Les descendants de Jean Leclerc aux États-Unis

Génération

Ancêtre

Mariage

Époux(se)

Lieu d’origine
de l'époux(se)

1

Jean Leclerc
(1635- vers 1680)

1657

Marie Blanquet
(1631-1709)

France

2

Adrien Leclerc
(1670-1746)

1694

Geneviève Paradis
(1679-1772)

Saint-Pierre- de-l’Île-d’Orléans

3

Pierre Leclerc
(1705-1751)

1733

Louise-Angélique Paquet
(1708-1787)

Charlesbourg

4

Alexis Leclerc
(1739-1806)

1763

Marie-Angélique Renaud
(1740-1824)

Québec

5

Antoine Leclerc
(1768-1825)

1792

Marie Savagesse
(vers 1765-
vers 1813)

Saint-Joseph Michigan

1819

Félicité Loise

Portage des Sioux

1821

Joséphine Boucher

Portage des Sioux

 

Je ne connais pas les autres, mais ils ont dû se dispersé partout, souvent sous le nom Leclerc et d’autres sous les dérivés suivants : LeClaire, La Claire, Clerc, etc.

Il en est de même de la deuxième famille. Cette dernière descend de Pierre, fils aîné de Jean et s'installe à Duluth (Minnesota) et à Escanaba (Michigan). Nous pouvons retrouver leurs descendants à Des Moines (Iowa), Kansas City (Missouri), à Saint-Louis (Missouri), etc.

Le fils d'Antoine Leclerc (1768-1825), Antoine LeClaire Junior (1797-1861) est le fondateur de la ville de Davenport (Iowa).

 

Suggestions de lecture

L’utilisation du patronyme Leclerc dans la toponymie des États-Unis

© 2017 Éditions du Bois-de-Coulonge